• Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2017 by Le Gay Bourlingueur. Mentions légales. Créé avec wix.com

Tags cloud

à mon sujet

Je suis un jeune homme gay parisien. Passionné par les voyages, je suis régulièrement déçu par le manque d'informations francophones avec une optique gay. Après avoir visité plus de 30 pays et des centaines de villes, je souhaite, tout au moins, contribuer à donner un peu plus d'informations et de conseils utiles.

Professionnel du transport (aérien et ferroviaire) et du tourisme, j'ai fait mes études en géographie.

5 raisons d'aller à l'île de Pâques ?

Si vous avez toujours rêvé d'aller au bout du monde, alors sans conteste, l'île de Pâques (Rapa Nui pour les intimes) est cet endroit unique ! Entre accueille chaleureux et paysages grandioses, ce lieu plein de mystères mais aussi de leçons (drame écologique qui aurait mené à leur perte les habitants initiaux de l'île) vous enrichira d'une expérience de voyage comme nul autre ! Retrouvez dans cet article les 5 raisons pour lesquels j'ai décidé d'entreprendre ce voyage au milieu du Pacifique et découvrir un lieu exceptionnel au monde, presque magique !

 Ahu Tahai, un Moai restaurer qui donne une vision de ce que devait être ces grandes statuts encore intact by Le Gay Bourlingueur

 

Raison 1 : le vrai bout du monde

 

Ce petit rocher, au milieu du Pacifique, est bien l'endroit habité le plus isolé du monde : le prochain lieu habité le plus proche est à 2 000 km (île Pitcairn) et 3 500 km le séparent des côtes sud américaines.  Vous aurez donc vraiment une sensation d'isolement. Qui plus est, l'île possède un petit aéroport qui ne compte que un ou deux vols par jours pour rallier Santiago au Chili ou Papeete à Tahiti. La seule compagnie aérienne qui la dessert est LATAM, laquelle offre un vol Santiago - Île de Pâques (Aéroport de Mataveri) - Papeete pratique pour les tourdumondistes.  Avec sa communauté de 6 000 habitants, l'île vit essentiellement du tourisme. Pour ceux qui l'aurait raté, retrouvez tous mes bons plans et conseils pour Santiago du Chili, étape obligé sur la route pour Rapa Nui ici !

 Un caillou au milieu du Pacifique by Le Gay Bourlingueur

 Latam est la seule compagnie qui dessert  l'aéroport de Mataveri sur Rapa Nui (île de Pâques) régulièrement, si vous voulez en savoir plus sur cette compagnie voyez mon article ici, photo by Le Gay Bourlingueur

 

Raison 2 : Un accueille chaleureux !

 

Après les 5 heures de vol depuis Santiago, une fois arrivé dans le petit aéroport de Mataveri, c'est un accueille chaleureux qui vous réceptionnera. Les habitants de l'île, majoritairement composés de polynésiens, vous attendent les bras ouverts pour vous faire découvrir les lieux et vous faire passer un séjour incroyable. A noter que la plupart des entreprises touristiques sont à taille humaine et familiale ce qui est d'autant plus propice à vous faire passer un bon séjour ! Ils se feront un plaisir de vous apprendre les bases du Rapanui (langue polynésienne parlée par les locaux). Si le tourisme est une source de revenue essentielle, on ne se sent pas du tout comme un "portefeuille ambulant", bien au contraire. Pendant mon séjour j'étais hébergé au Hostal y Cabañas Tojika qui sont venus me chercher et ramener à l'aéroport, accueilli avec le traditionnel collier de fleur et offert un petit Moai en bois. C'est une des seuls auberges qui propose des lits en dortoir permettant de faire des économies pour les voyageurs célibataires.

 Vue depuis l'auberge Tojika, puissance des éléments by Le Gay Bourlingueur

 

Raison 3 : une île mystérieuse propice à l'aventure et où on ne s'ennuit pas !

 

Rapa Nui est une île idéale pour les couples mais aussi pour les célibataires un peu aventureux ! Pour les gays à la recherche de nouveaux horizons, vous prendrez beaucoup de plaisir à constater que les mystères de cette île ne sont pas les seuls trésor de l'île de Pâque : même ici, il y a des utilisateurs de Grindr ... un lieu qui vous inspirera sûrement tout un tas escapades d'un autre genre ... ! 

Mais pour revenir à nos Moais, grandes statues qui recouvrent l'île d'un bout à l'autre, ce sont leur visite qui vous occupera l'essentiel de votre temps tout en vadrouillant dans de magnifiques paysages ! L'île n'est pas très grande et malgré les pluies fréquentes vous pouvez la traverser en vélo rapidement. Une bonne option si vous disposez de 3 jours sur places et d'un budget limité. Si vous êtes un peu plus presser, la location d'une petite jeep vous permettra de visiter l'île plus rapidement même si la langueur des lieux, l'hospitalité des habitants et le sentiment d'isolement invitent à y rester un peu plus (une bonne semaine ne sera pas de trop ... quitte à aller aussi loin !)

 L'île est composée d'un immense parc national pour lequel vous devrez vous procurez une entrée à la descente de l'avion. Achetez la à ce moment là, ça sera plus simple pour la suite et vous n'aurez d'autres options que de passer par le parc pour voir les différentes attractions. Vous serez contrôler à chaque lieux ou monument de l'île. Le prix est en pesos chiliens. Photo by Le Gay Bourlingueur

Le Ahu Tongariki, l'un des plus fameux de Rapa Nui, mais pourquoi donc ces statuts tournent elles toute le dos à la mer ? Le mystère s'épaissit quand vous en découvrirez une qui, elle, regarde vers le Pacifique ... ?! photo by Le Gay Bourlingueur

 

Galerie : Rapa Nui / Île de Pâques entre ciel et mer. Photos by Le Gay Bourlingueur 

 

Raison 4 : les danseurs polynésiens les plus sexy du monde

 

L'île a beau faire partie intégrante du Chili, l'ADN de la culture de Rapa Nui est polynésienne ! Rapa Nui est d'ailleur le nom polynésien de l'île qui tend à se populariser ! En plus de vous familiariser avec les us & coutumes ainsi que de la langue qui dérive du polynésien parlé en Polynésie française, vous pourrez assister à un spectacle de danse folklorique qui est pour le moins des plus sexy ! De jolies jeunes femmes tout en rondeur se trémoussent au côté de beaux éphèbes bronzés, musclés et quasi complètement dénudés ! C'est presque aussi chaud qu'une soirée au RAID.

 Vidéo d'un spectacle de danse traditionnelle, une distraction fondamentale des soirées sur l'île. Une bonne alternative à l'internet capricieux et au calme de la ville principale : Hanga Roa. Vidéo hébergée sur ma chaîne youtube et filmé par Le Gay Bourlingueur.

 

Raison 5 : Une expérience unique

 

Si le tourisme est le revenue principale de l'île et qu'elle accueille chaque année entre 50 et 70 000 personnes, on reste loin des grands fluxs du tourisme de masse. Il n'y a pas vraiment de saisonnalité, le temps y étant le même toute l'année. Cela représente donc une moyenne de 100 à 200 touristes par jour. Il faut dire qu'un séjour à l'île de Pâque est coûteux : billet d'avion, distance et coût de la vie sur place en découragent plus d'un. Les principaux sites touristiques de l'île sont fréquentés mais on ne fera pas la queue et on pourra prendre des photos tranquillement. L'atmosphère langoureuse des jours qui passent n'est pas perturbée par un flot continuel de touristes. Les traditions ancestrales et simples des habitants s'accommodent relativement bien des visiteurs étrangers dont les dépenses profitent relativement équitablement à l'ensemble des familles locales qui ont su en tirer les bénéfices grâce à leur hospitalité exceptionnelle. 

 

Cette situation n'est pas prête de changer. La ligne aérienne avec le continent exploitée en situation de monopole par LATAM est loin de faire l'objet de convoitise par les autres compagnies aériennes et l'île ne se situe pas à la confluence des flux qui traversent le Pacifique contrairement à Tahiti ou Hawaii. De plus, elle ne possède pas les infrastructures pour augmenter et accueillir beaucoup plus d'opportunité de vols. 

 

Mais c'est également une double expérience unique, une expérience unique dans le sens premier ; où tout le monde n'ira ou pourra se rendre sur cette île du bout du monde, mais aussi une expérience unique dans votre existence. On peut ici vraiment parler d'un voyage "d'une vie" que la logistique et le coût ne permettent pas de reproduire plusieurs fois contrairement à une escapade à Londres ou un séjour aux Etats-Unis. Un voyage qui restera donc gravé dans votre mémoire et qui malgré la forte envie d'y retourner ne se réalisera que peu de fois voir qu'une fois ! 

 Un voyage unique des souvenirs éternels ! Photo by Le Gay Bourlingueur

 

Pour organiser votre voyage, en plus de mes conseils ici, vous pouvez vous référer au blog d'un sac sur le dos qui m'a beaucoup servi au moment de préparer moi-même mon séjour. Je vous conseille d'y prévoir entre 3 jours et une semaine si vous en avez l'opportunité. Comme mentionné plus haut, l'île s'intercale bien dans un tour du monde entre la Polynésie française (depuis laquelle on peut rejoindre USA, Asie ou Australie/Nouvelle-Zélande) et l'Amérique du Sud. Vous ne resterez pas indifférent au charme de son isolement et de ses paysages ainsi que l'hospitalité et la simplicité de ses habitants, une expérience qui vous marquera pour le reste de la vie !

 

Je vous mets ici le moteur de recherche de mon agence de voyage en ligne partenaire Kiwi, qui peut vous proposer des options intéressantes de combinaisons, notamment si vous voyagez avec deux compagnies qui ne sont pas partenaires (il est alors stipulé "garantie kiwi"). Cette agence vous couvre en cas de problème de correspondance (retard d'un des vols...) entre compagnies non partenaires. 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Taiwan : expérience d'un bourlingueur gay en Asie

5 raisons d'aller à l'île de Pâques ?

Santiago du Chili, une ville qui cache bien son jeux

1/9
Please reload

Vous aimerez aussi :

à mon sujet