carte index

samedi 7 janvier 2017

Vancouver : la ville idéale ?



 Cette métropole de l'Ouest canadien m'a frappé par sa qualité de vie, son cosmopolitanisme et sa décontraction. Peut être pas la ville idéale mais on s'en rapproche beaucoup, je vous invite à venir y faire un tour avec moi !

Si vous souhaitez uniquement découvrir la ville de Vancouver et la région à proximité immédiate, un séjour de 3 à 4 jours sera largement suffisant, mais je vous recommander vraiment de rester plus longtemps dans cette région et aller explorer l’île de Vancouver, juste en face de la métropole ou bien les rocheuses à l’est de la ville. Quitte à avoir fait les 10 heures de vols qui nous sépare de la côte ouest, autant y rester au moins une dizaine de jours. Je traiterai dans un article différent de l’île de Vancouver et des rocheuses.

Vancouver a su concilier qualité de vie et vie urbaine pour le plus grand plaisir de ses habitants et ses touristes. (photo by Le Gay Bourlingueur)

Afin d’optimiser au mieux votre séjour je vous recommande d’organiser votre voyage pour passer au moins un week-end à Vancouver, pour profiter des sorties et de l’ambiance de la ville le week-end et passer la semaine sur l’île de Vancouver à découvrir les fjords, les montagnes et les autres espaces naturels grandioses qui s’y trouvent. Vous pouvez aussi choisir de découvrir les rocheuses à l’est de la ville.


Pour vous rendre à Vancouver, Air France propose un vol direct 5 fois par semaines sinon il y a la possibilité de vous y rendre avec une escale et changement d’appareil à Toronto ou Montréal avec Air Canada. La compagnie Air Transat propose également un vol direct avec une escale de deux heures à Calgary pendant l’été : une option relativement confortable (car pas de changement d’avion) et économique étant donné les prix compétitifs de cette compagnie orientée clientèle loisir. Vancouver est également reliée aux USA et au reste du Canada par le train (VIARAIL/AMTRAK) et le bus. Si vous souhaitez découvrir la région, une voiture sera indispensable, en effet seul le centre-ville de Vancouver est bien pourvu en transport en commun (métro/bus/trolley) mais dès qu’il sera question de visiter la proche région ou l’état de Colombie Britannique elle se révélera indispensable. Même si la ville applique une politique environnementale assez stricte, se déplacer à Vancouver en voiture n’est pas particulièrement difficile. 


Le quartier gay de Vancouver est localisé en plein centre et vous pourrez, à pied, rayonner facilement et rapidement vers toutes les principales attractions de la ville : Stanley Park, Downtown, Gastown, Chinatown, Granville Bridge … Il est aussi bien desservi par les transports en commun. Vancouver est une ville assez chère pour l’offre hôtelière mais d’un standard correct, je vous recommande le Sandman Suites localisé en plein milieu de la rue Davis à proximité immédiate des principaux bars gays.


Sandman Suites Vancouver On Davie – 1160 Davie Street – www.sandmanhotels.com


Vue sur Davie Street depuis un balcon du Sandmann Hotel (Photo by Le Gay Bourlingueur)


L’offre d’hébergement dans cette zone est riche et il existe d’autres hôtels de standing similaire à proximité de celui-ci. 


                Vancouver est sûrement l’une des villes les plus dynamiques quand il s’agit de la vie gay. Elle est étonnamment plus diversifiée et vivante que Toronto par exemple qui est pourtant la plus grande ville du Canada. A Vancouver, la vie gay s’articule autour de Davie Street, où l’on retrouve l’essentielle des boites et bars de la communauté. Vous pourrez commencer votre soirée à The Fountainhead pub pour de la cuisine de pub avec une bonne bière. Conformément à la culture locale, nombreux écrans diffusant du sport mais un espace terrasse sympathique lorsque la température est douce et qu’il ne pleut pas. 


The fountainhead pub – 1025 Davie Street -   www.thefountainheadpub.com


Pour continuer la soirée vous pourrez aller boire quelques verres au Pumpjack pub qui ne propose pas de nourriture. Musique électronique/pop, grande piste de danse et clientèle mixte plutôt quarantenaire. Vous pouvez y aller des 21 :00 mais la boite ne se remplit vraiment que vers 22 :30 et encore pas totalement (mais il y a de l’ambiance …)


The pumpjack – 1167 David Street – www.pumpjackpub.com


Pour ceux qui préfère une clientèle un peu plus hétéroclite et jeune on pourra aller à The Junction à partir de 23 :00, même genre de musique pop ou électro/house assez grand public.


The junction – 1138 David Street – www.junctionpub.com


Ma préférence va pour ce dernier même si on en fait rapidement le tour aussi bien en termes d’espace, de musique que de clients. Dans tous les cas, les grosses soirées sont les vendredis et les samedis. La semaine vous pourrez également trouver quelques soirées mais en comité plus restreint et généralement autour de drag show ou karaoké. 


Également, une expérience unique à Vancouver : une soirée dans un saloon. Une fois par mois la soirée Honky-Twunk au Yale Saloon propose de se retrouver avec d’autres garçons qui aiment la country dans un bar typique (jeux de saloon, taureau mécanique …) L’occasion aussi de découvrir que la country contemporaine est loin de ressembler à la musique vieillotte qu’on se représente parfois en France. Renseignez-vous bien sur les réseaux sociaux (Grindr, facebook) pour connaître les dates sinon le Yale Saloon propose des évènements ouverts à tous plusieurs fois par semaine donc même si ce n’est pas gay ça peut être sympa d’y boire un fireball shot (whisky à la cannelle, boisson typique de l’ouest et du mid-ouest).


Yale Saloon - 1300 Granville Street – www.yalesaloon.com



                Vancouver est une ville qui regorge d’activité très sympathique, je ne serai que vous recommander le tour en hydravion. Le tour de 20 minutes offre un aperçu incroyable de la ville pour seulement 80 $CAD (60€ environ à l’été 2016). La ville est très agréable à découvrir avec un très joli centre-ville combinant une architecture à « taille humaine » et « ancienne » avec la modernité des grattes ciels et leur grande hauteur, le tout parsemé de nombreux parcs et espaces verts. Vancouver est une ville où il fait bon flâner, les rues sont vivantes et vous trouverez facilement des petits cafés indépendants proposant une petite pause cosy durant vos escapades. Autre recommandation de visite : le musée d’Anthropologie qui sera vous émerveiller avec ses collections de totems et œuvres d’art des civilisations indiennes qui peuplaient la région et sont d’ailleurs toujours présentes dans certaines zones.

Un décollage et un atterrissage comme sur du coton, une vue à couper le souffle, la passion de l'aviation et de l'aventure partager : un vol en hydravion une expérience à ne pas rater. (Photo by Le Gay Bourlingueur)
                Vancouver sera vous charmer par sa qualité de vie, ses habitants sympathiques, ses multitudes activités, sa gastronomie fusion et ses multiples bars. On ne retrouvera pas, en boite, les soirées électro/pop endiablées de Paris ou de Bruxelles mais il y a ce qu’il faut pour s’amuser ! Cependant la ville ne mérite pas un voyage de 10 jours à elle seul, il faut impérativement la combiner avec une exploration des rocheuses voisines ou de l’île de Vancouver ou encore avec une excursion dans l’état de Washington aux États-Unis.