carte index

mercredi 10 août 2016

Explorer Lisbonne … elle vous le rendra bien


     Je suis allé à Lisbonne en Juillet pour un long week end ! Quelle ville surprenante et agréable. Je ne peux que vous recommander d’y passer quelques jours à flâner dans les rues d’Alfama, déguster quelques spécialités dans le quartier Baixa ou encore se régaler de délicieux Pasteis de Natal à Belém (servi par un pur BG si vous avez de la chance comme moi …)

 
Vue panoramique de Lisbonne. Photo by Le Gay Bourlingueur
     La capitale du Portugal est idéale pour passer un week-end. De nombreux vols low cost la relient aux principales métropoles françaises pour pas trop cher et très régulièrement. On peut recommander Transavia ou Easyjet depuis Paris par exemple. TAP, la compagnie classique portugaise, propose également des tarifs compétitifs et vole également vers plusieurs villes de province en plus de Paris. Soyez attentif à votre arrivée, si vous avez de la chance vous aurez droit à une magnifique approche au-dessus de la ville et de ses principales attractions.
Un des gros points forts de Lisbonne qui devrait définitivement vous convaincre d’y organiser votre prochain week-end est le très bon rapport qualité/prix. Le Portugal étant dans la zone euro la comparaison est immédiate. Pour ma part, je suis parti avec plusieurs amis où nous avons loué un appartement très grand dans l’ancien quartier populaire d’Alfama, le long du fameux tramway 28.

Un tramway ancien dans les rues de Lisbonne. Photo by M.

     Après vos journées à découvrir le Chiado ou à faire du shopping sur l’avenue de la liberté et avant de découvrir la vie nocturne et gay de la ville, profitez d’un dîner au « time out market » ou ancien Mercado De La Ribeira (appellation que je préfère de loin). Ce grand marché couvert, à proximité de Cais do Sobre, propose une sorte de food court avec plusieurs stands de spécialités locales et nationales dans une ambiance conviviale. 

    C’est peut-être l’aspect sur lequel Lisbonne aurait la moins bonne note quoi qu'elle reste tout à fait correcte : la vie gay. Bien que le mariage gay soit légale depuis 2010, il ne faut pas s’attendre à retrouver la folie de ses grandes voisines Madrid ou Barcelone pour faire la fête dans des lieux gay/gay friendly. A Lisbonne même, la tolérance semble de mise toutefois c’est plus à la recherche de bar ou de boite que l’on va ressentir un certain manque. Ainsi on peut trouver une dizaine d’adresses sur internet qui se concentrent dans le Bairro Alto, quartier central où se trouvent la plupart des bars et boites (de tout bord). 

    En matière de bar, de toutes les adresses testées, et j’en ai monté et descendu des collines pour les explorer (Lisbonne a un relief extrêmement accidenté, on travaille ses fessiers), seul le Purex a retenu mon attention. En effet les autres bars testés étaient vides ou presque. Ils étaient refermés sur eux même (porte/sas pour rentrer, avec sonnette, pas trop d’ouverture sur l’extérieur) et une déco datée. Par contre le Purex est une bonne référence et fera l’affaire dès 22 :30. Les portugais sortent plutôt que les espagnoles mais ça reste tard quand même. Le Purex propose un cadre élégant avec une déco branchée, des cocktails incroyables et une clientèle hétéroclite et jeune. A l’origine un bar lesbien il est maintenant fréquenté par toute la communauté LGBT. Mon conseil : demandez un verre en plastique pour déguster votre cocktail à l’extérieur, où la clientèle se masse à partir d’une certaine heure quand le bar devient trop plein. 

Purex – Rua Salgadeiras 28 - +351 933 948 764

    Les soirs de week end, embrayez sur le Trumps à partir d’une heure/une heure et demi localisé un peu plus haut par rapport au Purex toujours dans le Bairo Alto.
Cette boite est apparemment la seule pour la communauté LGBT. Sur les deux soirs testés, le vendredi était plus jeune et rempli, c’était un peu moins cher que le samedi aussi. Le samedi était plus mélangé au niveau de la clientèle mais toujours très sympathique. On retrouve une grande salle « électro » avec de la musique house/techno tandis qu’une deuxième salle propose de la pop et du RNB dans une ambiance survoltée. 

Discoteca Trumps – Rua Da Imprebsa Nacional 104 – www.trumps.pt

     Une fois bien épuisé par vos explorations, sorties et autres aventures vous pourrez organiser une petite journée/après-midi à la plage. Si vous avez envi de retrouver toutes les copines il faudra aller sur la Costa Caparica sur la praia da Bela Vista/secteur 19 de la plage. Sur au moins un bon kilomètre la plage est occupé par les gays. Le naturisme est optionnel. J’ai été étonné par le nombre de gay, je ne pensais pas en voir autant après mes observations dans les bars gays la vieille : à croire que les gays préfèrent la plage au bar à Lisbonne … ;) Vous pouvez vous y rendre depuis Lisbonne en taxi, compter 30 € l’aller et penser à réserver pour le retour. Vous pouvez également commander le taxi depuis un bar dans la ville qui est au début de la plage tout au nord mais il faudra marcher ou prendre le petit train de la plage qui passe dans les dunes derrières (5€). Possibilité également de combiner la traversé en ferry ou en train avec un trajet en bus (beaucoup plus long). L'option taxi est rentable à partir de 2/3 personnes, le ticket de ferry et de bus coûtant presque 15€. Si vous vous y rendez en taxi vous empruntez le très beau bon du 25 Avril au-dessus du Tage. 

Arrêt du train de la plage au niveau 19 Photo by M.
      En conclusion, Lisbonne est une ville idéale pour une escapade gay en couple ou entre ami pas trop chère et dépaysante. On ne va pas vivre la soirée en boite de notre vie mais on va très très bien s’y amuser, car qui dit une seule boite dit aussi une ouverture et un brassage des genres qui peut nous manquer dans d’autres endroits. La plage est le petit plus qui en fait une destination idéale !